Bien préparer son dossier de location

Vous venez de trouver la maison ou l’appartement en accord avec votre budget qui répond à vos besoins et vous souhaitez préparer un dossier de location béton pour séduire le propriétaire du bien convoité.

  • Savez-vous comment vous y prendre ?
  • Quels sont les documents obligatoires à fournir et les pièces à ne pas inclure ?

Lille Immo, professionnel expérimenté de la gestion immobilière à Lille et dans la métropole lilloise, vous explique comment bien constituer votre dossier de location.

Dossier gestion locative Lille

Dossier de location : quels documents le constituent ?

Votre dossier de location doit comprendre plusieurs documents obligatoires. Si l’un d’entre eux manque à l’appel, le propriétaire du bien immobilier que vous souhaitez louer rejettera votre dossier. Pour éviter ce désagrément, assurez-vous d’avoir bien réuni les documents suivants :

  • Une pièce d’identité valide (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte de séjour, carte de résident).
  • Votre contrat de travail ou une attestation de votre employeur indiquant la nature de votre contrat et votre salaire.
  • Vos derniers bulletins de salaire (généralement les 3 derniers) si vous êtes salarié.
  • Une copie de votre carte professionnelle si vous êtes un professionnel libéral.
  • Votre carte d’étudiant si vous êtes étudiant.
  • Votre dernier avis d’imposition.
  • Un justificatif de domicile : les trois dernières quittances de loyer si vous quittez un appartement ou une maison en location, une attestation sur l’honneur de l’hébergeant si vous étiez hébergé (par exemple de vos parents si vous quittez le domicile familial).

A ces documents obligatoires, vous pouvez ajouter certaines pièces qui donneront davantage de poids à votre dossier de location. Privilégiez les pièces qui apporteront une garantie financière au propriétaire comme une lettre de recommandation de votre ancien propriétaire ou une lettre de la CAF si vous bénéficiez de l’APL. Une lettre d’introduction reflétant votre intérêt pour le bien en question est aussi bienvenue.

Comment mettre en valeur mon dossier de location ?

Vous avez confectionné avec soin votre dossier de location ? Désormais, place à une opération séduction bien mesurée.

La première impression du propriétaire est très importante. Contactez-le par téléphone de préférence pour établir un premier contact vocal. Choisissez un moment et un endroit calmes, préparez votre introduction, transmettez-lui votre assurance et votre intérêt pour son bien. Soyez à l’écoute et faites-lui part de votre disponibilité pour le rencontrer et visiter son logement.

Faites-lui comprendre que vous possédez un dossier de location complet et que vous connaissez la loi relative à la gestion locative.

En somme, que vous êtes un locataire exemplaire, intéressé, responsable et informé.

Lors de la visite, soignez votre tenue vestimentaire. Soyez décontracté et souriant, posez-lui les bonnes questions. Un tour de l’immeuble ou de la maison avant l’arrivée du propriétaire peut vous livrer des indices intéressants, et susciter d’autres interrogations que vous devrez éclaircir avec lui (voisinage, montant des charges, nuisances sonores, chauffage, isolation…).

Pensez à mentionner les détails qui pourraient faire pencher la balance de votre côté. Dites-lui par exemple que vous n’avez pas d’animal de compagnie et que vous êtes non-fumeur, ce genre de choses.

Quels sont les documents interdits ?


La gestion immobilière est régie par des règles strictes
qui doivent être respectées par tous les acteurs concernés : propriétaires, locataires, agents immobiliers… 

Certaines pièces justificatives ne sont pas à inclure dans votre dossier de location, car la loi interdit aux propriétaires de les solliciter. Ces pièces comprennent : 

  • Les informations privées comme les dossiers médicaux, la carte d’assurance maladie (carte Vitale), les contrats de mariage ou l’extrait de votre casier judiciaire.
  • Un relevé de compte ou autre document bancaire.

Notez également qu’il est interdit de demander un chèque à un futur locataire pour réserver un logement excepté s’il constitue le dépôt de garantie (caution).

Le propriétaire peut-il être sanctionné s’il demande des documents interdits ?

Oui. Un bailleur particulier qui exige un document interdit dans le cadre de la constitution d’un dossier de location s’expose à une amende de 3 000 €. Le montant de cette sanction peut s’élever à 15 000 € si le propriétaire est une personne morale.